Revenir à Projets

CorneaLab

Construction d’un atlas numérique 3D de la cornée s’appuyant sur les courbures discrètes


Période : 2012 – 2016

Membres impliqués : Jean-Luc Mari, Arnaud Polette.

Collaborations : Département d’Informatique et de Recherche Opérationnelle (DIRO) et Département d’Ophtalmologie (Hôpital Maisonneuve-Rosemont) de l’Université de Montréal (Canada).

Mots-clés : modèles géométriques moyens, atlas, recalage, maillages, analyse de formes, courbures discrètes, géométrie différentielle discrète, décomposition, graphes.

Description du projet :

Les atlas anatomiques conventionnels sont limités par le fait qu’ils montrent généralement l’anatomie d’un seul individu qui ne représente pas nécessairement bien la population d’où il est issu. De plus ces atlas ne donnent aucune information sur la variabilité anatomique normale d’une population donnée. Ce projet a pour ambition de travailler sur un atlas numérique 3D contenant les caractéristiques moyennes et les variabilités de la morphologie d’un organe, plus particulièrement de la cornée humaine. Dans ce cadre particulier, l’usage d’un modèle sphérique (ou autre), bien que reconnu par la communauté scientifique, n’est pas idéal puisque la cornée a une forme plus complexe et asphérique. Cela nous a amené à proposer une approche originale de recalage, sans aucune surface intermédiaire, afin de normaliser toutes les cornées vers une cornée de référence pour construire les surfaces antérieures et postérieures moyennes et leurs variances associées.

Les travaux actuels portent sur les applications biométriques de l’analyse de la cornée d’une part, et sur des modes de décomposition plus complexes d’autre part, qui s’appuient sur une étude des propriétés différentielles de la surface par « zones de similarité » issues du calcul de courbures discrètes.