Introduction

L’équipe G-Mod, membre du laboratoire LIS UMR 7020, a été créé pour mettre en valeur la recherche en modélisation géométrique. G-Mod a au cœur de ses préoccupations la modélisation géométrique, qu’elle soit continue ou discrète.

Dans le domaine continu, nous nous intéressons essentiellement à la modélisation surfacique paramétrique à travers les modèles classiques B-splines ou NURBS, ainsi qu’aux fonctions implicites. Dans le domaine discret, nos travaux sont essentiellement centrés sur les maillages surfaciques. Au niveau des maillages de nombreux traitements sont nécessaires : simplification (maillages trop denses), amélioration (en particulier pour améliorer les zones sous-échantillonnées), et analyse de formes, que ce soit en tout point du maillage ou pour la détection de lignes caractéristiques (crêtes, ravins, failles), de zones homogènes. Les sources de données sont de plus en plus variées. Prendre en compte et fusionner ces données est aujourd’hui déterminant. La connaissance que l’on peut extraire des données ou la connaissance introduite pour construire les modèles prennent une place de plus en plus importante dans nos activités de recherche. La complexité des problèmes et de leurs données conduisent aux notions de multi-échelles et multi-modèles et des passages entre toutes ces représentations.

Les algorithmes que nous développons doivent être adaptés aux différents domaines d’applications :
Utilisation du modèle géométrique dans les applications de type SIG (Système d’Information Géographique) par exemple pour la modélisation de réseaux réalistes de routes – Reconstruction d’organes dans le cadre d’applications médicales – Modélisation géométrique et sémantique associée au patrimoine archéologique – Analyse et modélisation de peuplements forestiers à partir de données LiDAR terrestre – Analyse topologique fine (via l’homologie) appliquée à la caractérisation de volumes binaires 3D (détection de l’ostéoporose, caractérisation d’un peuplement forestier, caractérisation de structures géologiques karstiques).

Mots-clés : surfaces paramétriques, maillages, objets discrets, analyse de forme, extraction d’information, modélisation par contraintes

Présentation Jules Morel

Jules MOREL Titre : L’apprentissage profond des nuages de points 3D : Application aux données LiDAR Résumé : La capacité de la technologie LiDAR à capturer des informations détaillées sur la structure des forêts a attiré une attention croissante de la part de la communauté des écologues et des forestiers. Le LiDAR terrestre, notamment, apparaît …

Lire plus

Présentation Étienne Le Quentrec

Étienne LE QUENTREC, A.T.E.R. Titre : Courbes CTLB et leurs applications en géométrie discrète Résumé : Lorsqu’un objet est pris en photo, l’image obtenue est pixelisée. La position d’un point sur une telle image est décrite par des coordonnées entières contrairement à celle d’un point de l’objet initial décrite par des coordonnées réelles. Ce passage …

Lire plus

Présentation Wassim Ahmed-Belkacem

Wassim AHMED-BELKACEM, stagiaire Stage encadré par Alexandra Bac en partenariat avec IFP Energies Nouvelles Titre : Conception d’une bibliothèque dédiée aux maillages polyédriques Résumé : Les maillages polyédriques représentent un enjeu majeur dans la modélisation des sols, notamment pour simuler des écoulements d’eau ou de gaz dans les champs pétroliers (récupération secondaire du pétrole contenu …

Lire plus

Présentation Yann-Situ Gazull

Yann-Situ GAZULL, stagiaire Titre : Measuring holes of 3D Meshes Résumé : En topologie algébrique, la persistance homologique est une méthode permettant d’analyser l’homologie d’un objet. Intuitivement, elle permet de détecter les trous et de donner une information sur leur importance. En combinant cette approche topologique avec une notion de distance, il est possible d’obtenir …

Lire plus